Plus de cent ans d’histoire séparent ces deux images de la rue Léon Jamin